Retour à l'accueil Contact

Association Sportive des Arts Chinois (A.S.A.C.)

Qualifications wushu zone Nord-Ouest : bilan encourageant pour l’ASAC

ASAC 02 650

ASAC 04 650

Communiqué de presse de l’Association Sportive Arts de la Chine « ASAC »

L'ASAC était présente le weekend du 21 et 22 janvier 2017, à Cléon, lors des qualifications wushu zone Nord-Ouest pour les Championnats et les Coupes de France.

Les cinq athlètes de l'ASAC engagés dans cette compétition de haut niveau ont tous été médaillés. Un grand bravo à Jeanne, Kévin, Kylian et Giovanni.

Au total : 4 médailles d'or et 3 médailles d'argent.

Le président, Philippe POSTEL et les professeurs de l'ASAC, Camille GEORGES et Laurent JOLY pour le kung fu, et Laurent RENAULT pour le taiji, peuvent être fiers des résultats obtenus.

Malheureusement tous les athlètes ne sont pas qualifiés pour les prochaines échéances, mais chacun a su montrer un bel état d'esprit et de belles techniques encourageantes pour les compétitions futures.

Résultats taolu (enchaînement de techniques à mains ou avec armes :
- Giovanni Bruno remporte la médaille d'argent en taiji dans l'épreuve style yang 42 mouvements.
- Freddy Paillard remporte 3 médailles d'or en shaolin style imitatif, en autre style et en shaolin tri-bâton.

Ils sont tous les deux qualifiés pour la Coupe de France taolu traditionnel qui aura lieu à Alençon les 8 et 9 avril prochains.

Résultats qingda (combat semi-contact) :
- Jeanne Grehalle remporte la médaille d'argent en cadet – 60 kg.
- Kylian Duboc termine à la 4ème place en benjamin – 40 kg.
- Kévin Lachevre remporte la médaille d'argent en minime – 35 kg.
- Seul Kévin est qualifié pour la Coupe de France qingda qui aura lieu à Alençon les 8 et 9 avril prochain.

Résultats sanda (combat plein contact)

- Freddy Paillard remporte la médaille d'or en – 85 kg classe honneur. Il est qualifié pour le Championnat de France de sanda qui aura lieu en région parisienne les 18 et 19 mars.

Le retour en compétition

L’ancien professeur, Freddy Paillard, parti vivre au Royaume Uni depuis juin 2016, est revenu exprès pour l’occasion. L’idée était de montrer que même après une grosse blessure (opération du genou en 2014) il est possible de revenir en compétition. 4 médailles d’or pour l’ancien prof qui a toujours sa licence a l’ASAC.

Informations concernant l'A.S.A.C.

Les cours de kung fu et de tai ji quan sont encadrés par des professeurs diplômés. Les cours sont ouverts à tous les niveaux (débutant ou confirmé) : hommes, femmes et enfants.

Contact : Philippe POSTEL, président
Tél. 06.07.74.43.20
Site internet www.asac-club.fr

Les Arts Martiaux Chinois, c'est quoi ?

Depuis 2006, l’Association Sportive et Arts de la Chine (A.S.A.C.) propose des cours d’Arts Martiaux Chinois : kung-fu wushu, tai chi chuan et boxe chinoise. Ces pratiques sportives et de loisirs sont très populaires en Chine, elles rencontrent un succès croissant en Occident.

Lors de la compétition, il y aura des démonstrations de danse du lion (très populaire lors des festivités du nouvel an chinois), des enchaînements codifiés (appelés « tao lu ») à mains nues ou avec armes (sabre, épée, bâton, lance, chaîne, éventail, etc.) seul ou en groupe. Ces enchaînements seront jugés et notés sur 10 (à la manière des compétitions de gymnastique).

Des combats semi-contact (à la touche) seront également organisés. Les compétiteurs seront répartis par catégories d’âges et de poids. Dans ces combats, les techniques de poings (boxe anglaise), les techniques de jambes (full contact) et les techniques de saisies et projections (lutte, judo) sont autorisées.

art de la chine

Qing da
(combat semi-contact)

 
art de la chine

Tai chi chuan
(enchaînements codifiés – style interne)

art de la chine

Kung-fu wushu
(enchainements codifiés – style externe)

Le wu shu, qu’est-ce que c’est ?

Les arts martiaux chinois, popularisés sous le nom de kung-fu ou wushu, sont les ancêtres et la base des autres arts martiaux. À travers ses films et sa méthode de combat, la notoriété de Bruce Lee a eu un rôle important dans l'intérêt du grand public occidental pour les arts martiaux chinois. En les pratiquants, ils permettent à chacun de s'épanouir tant sur le plan physique que mental. En effet, en tant que discipline martiale, le wushu comprend la pratique : d'exercices physiques spécifiques (positions, coups de pieds et de poings), de la self-défense (oin na : l'art des saisies), de la pratique de « tao lu » (enchaînements codifiés, à mains nues ou avec armes), de combat libre et de compétition (sanda ou boxe chinoise). Hormis cet aspect purement physique de son contenu, le « wushu » est également un mode de vie et de pensée qui permet à son adepte d'acquérir une connaissance de soi et d'autrui. Il permet ainsi d'améliorer sa santé, d'être plus serein, de vaincre sa timidité et d'affronter les aléas de la vie avec plus d'objectivité.

Le tai ji quan, qu’est-ce que c’est ?

Le tai ji quan est à la fois une des disciplines des Arts martiaux chinois (wushu) et une forme de gymnastique douce d’une grande fluidité et d’une grande beauté ; le tai ji met l’accent sur la recherche de l’équilibre, la coordination, la souplesse, la concentration, le maintien de sa forme physique et de son bien-être. « Calme comme une montagne, mouvant comme une rivière ». Le tai ji quan peut être considéré comme une gymnastique de santé, mais c'est aussi un véritable art martial, aujourd'hui pratiqué de manière non violente. Le président de l’ASAC, Philippe Postel, explique : « L'enchaînement de mouvements souples et ronds, pratiqué sans rupture, de manière très fluide, favorise la détente, le relâchement musculaire et développe le calme et la tranquillité, ainsi qu'une certaine force intérieure ».

Une pratique adaptée à tous !

Est-ce que la pratique des arts martiaux chinois est adaptée aux enfants ? Oui ! Le kung-fu wushu, à ce stade, est basé sous forme de situations ludiques permettant à l’enfant de développer ses habiletés motrices à son rythme. Un des professeurs du club, Freddy Paillard, explique : « le wushu est un sport complet, il permet de développer l’équilibre, les appuis, les repères dans l’espace, la coordination des mouvements et plein d’autres choses… c’est aussi l’apprentissage du respect, de la discipline et il permet aussi de vaincre sa timidité (par le travail en groupe et les exercices avec un partenaire).

Est-ce que je ne suis pas trop vieux ? Non ! Nos cours sont adaptés à tous les âges et à chaque envie des individus. Pratique de loisirs ou pratique de compétition. Pratique de bien-être ou pratique d’auto-défense. L’important est de se faire plaisir en venant aux cours tout en gardant à l’esprit que le Wushu reste une pratique martiale.

[ Haut de page ]

Mairie  -  Place Jean-Guenier  -  27670 BOSC-ROGER-EN-ROUMOIS  -  Tél. 02.32.96.97.50
Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30 ; le samedi de 9 h à 12 h

Conception et hébergement ehoui